BACK DOOR Newsletter on East Timor home

"L’histoire récente de l’attitude des gouvernements australiens révèle que le pétrole de la Mer de Timor a été placé au-dessus de toute autre considération dans les relations avec les pays voisins. L’Australie pourrait bénéficier davantage d’un développement plus harmonieux dans la région, et essayer d’attirer des investissements pour lesquels elle est mieux préparée que ses voisins." Observatoire Timor-Oriental

Observatoire Timor-Oriental

Ref.:OIL01-12/01/2001fre

Sujet : Le pétrole de la Mer de Timor et les relations Timor Oriental-Australie


Résumé
1. Qu’est-ce que le ‘Timor Gap’ ?
2. Australie et Indonésie partagent le Timor Gap
3. Continuation du traité avec d’autres titulaires ou nouvel accord ?
4. Les frontières
5. Royalties
6. Les compagnies pétrolières
7. Le gouvernement de Canberra sous pression chez lui
8. Le pétrole dans l’économie du Timor Oriental
Conclusions :
Note :

Résumé : La principale source de revenus du Timor Oriental pour les 20 prochaines années se trouve dans la Mer de Timor. Principale source de revenus pour le pays n’est pas obligatoirement synonyme de principal facteur économique pour sa population, qui travaille et dépend pour 80% de l’agriculture. Mais les revenus du pétrole et du gaz peuvent, à partir de 2005, être deux fois supérieurs au budget actuel, une aide déterminante pour la viabilité économique du nouvel Etat qui émerge des cendres de septembre 1999.

Le Gouvernement australien, qui a tenté de partager les revenus du ‘Timor Gap’ avec l’Indonésie, veut les partager maintenant avec le Timor Oriental. Mais les lois internationales sur les frontières maritimes et les conditions politiques ont changé. Beaucoup d’experts pensent que le Timor Oriental pourra obtenir la plus grande part des ressources qui lui appartiennent dans le cadre de ces lois. Le gouvernement australien souhaite une négociation qui bénéficie aux deux parties, mais pour cela il devra comptabiliser d’autres bénéfices et pas seulement les royalties : les bénéfices qu’il obtiendra du traitement du gaz à Darwin ; l’avantage d’avoir un voisin économiquement viable et des relations honorables avec ses voisins.
Côté Timorais, il pourrait y avoir des risques à long terme si les revenus faciles tirés du pétrole n’étaient pas bien utilisés.

1. Qu’est-ce que le ‘Timor Gap’ ?

2. Australie et Indonésie partagent le Timor Gap 3. Continuation du traité avec d’autres titulaires ou nouvel accord ?

La renégociation du Timor Gap se joue autour du concept d’Etat successeur. Si le Timor Oriental succède à l’Indonésie, il hérite des droits de l’Indonésie et les termes du traité restent valides. Améliorations ? Seulement celles que l’Australie acceptera. Si le traité est reconnu invalide, tout peut être renégocié, même les frontières, et donc les droits aux revenus.

4. Les frontières 5. Royalties 6. Les compagnies pétrolières 7. Le gouvernement de Canberra sous pression chez lui 8. Le pétrole dans l’économie du Timor Oriental Conclusions :
  1. La révision des frontières du Timor Gap doit inclure l’Indonésie. Les revendications des autorités du Timor Occidental doivent être éclaircies pour éviter de créer des prétextes à une future instabilité.
  2. L’histoire récente de l’attitude des gouvernements australiens révèle que le pétrole de la Mer de Timor a été placé au-dessus de toute autre considération dans les relations avec les pays voisins. L’Australie pourrait bénéficier davantage d’un développement plus harmonieux dans la région, et essayer d’attirer des investissements pour lesquels elle est mieux préparée que ses voisins.
  3. Les dirigeants timorais ont quatre ans pour préparer une utilisation des royalties qui soit au service du pays et de sa population.
Note : Documents et informations recueillis sur ce thème ont été réunis dans un cahier thématique en anglais “Oil - ref. OIL01” de 42 pages. (Pour informations et commandes contacter l’Observatoire Timor Oriental).
Observatoire pour l’accompagnement du processus de transition au Timor Oriental un programme de la ‘Comissão para os Direitos do Povo Maubere’

Coordinatrice: Cláudia Santos 
Rua Pinheiro Chagas, 77 2ºE - 1069-069   Lisbonne - Portugal

tel.: 351 21 317 28 60 - fax: 351 21 317 28 70 - courrier électronique: cdpm@esoterica.pt  URL:http://homepage.esoterica.pt/~cdpm
Observatoire Timor-Oriental

deux Organisations Non Gouvernementales portugaises, la ‘Commission pour les Droits du Peuple Maubere’ et l’association oecuménique "La Paix est Possible au Timor Oriental", qui se solidarisent avec la cause du peuple du Timor Oriental depuis le début des années 80, ont pris la décision de créer un OBSERVATOIRE TIMOR ORIENTAL. La vocation de cet observatoire est d’accompagner le processus de transition du Timor Oriental, aussi bien le processus de négociation que ses répercussions au niveau international et l’évolution de la situation à l’intérieur du territoire.
E-mail: cdpm@esoterica.pt  Homepage: http://homepage.esoterica.pt/~cdpm/framef.htm
BACK DOOR Newsletter on East Timor home

Website: http://www.pcug.org.au/~wildwood Email: wildwood@pcug.org.au